Le GNOMA

En 1949, le docteur Charles CLAOUE, chirurgien, président du CEBEM (Centre d’Etudes Biologiques et Médicales), décide avec Charles de SAINT SAVIN, magnétiseur, de regrouper les guérisseurs de France. Le Groupement National pour l’Organisation de la Médecine Auxiliaire a été créé en 1950 et déclaré Association loi de 1901 à la Préfecture de Paris, le 27 décembre 1951. Il est devenu le Groupement National pour l’Organisation des Médecines Alternatives (GNOMA), le 8 octobre 1993.

Sous la dénomination de « GROUPEMENT NATIONAL POUR L’ORGANISATION DES MEDECINES ALTERNATIVES (G.N.O.M.A.) », il est formé une Association déclarée régie par la loi du 1er Juillet 1901 et par les dispositions suivantes entre les praticiens en thérapeutiques naturelles, tels que les magnétiseurs, les guérisseurs et les tradipraticiens, titulaires ou non d’un diplôme reconnu en France ou/et dans l’Union Européenne, et toute personne physique ou morale s’intéressant à cette méthode alternative et à la situation de ses thérapeutes, ayant adhéré aux présents statuts ainsi qu’au règlement  intérieur  et  au code de déontologie.

Le mot « Médecines » est à prendre dans le sens « variétés des approches thérapeutiques naturelles »  et non  en concurrence avec  le mot « Médecine » exclusivité  du corps médical.

Le GROUPEMENT NATIONAL POUR L’ORGANISATION DES MEDECINES ALTERNATIVES a pour but notamment :

  • De convaincre les pouvoirs publics de l’efficacité des méthodes alternatives et particulièrement le magnétisme, pour le mieux-être, d’obtenir la reconnaissance de leur exercice et d’adapter en conséquence le code de la santé publique
  • De soumettre  aux autorités  habilitées  les moyens  d’apporter et de restituer  le mieux-être aux personnes qui en ont le besoin, par le recours au magnétisme et aux pratiques traditionnelles  et/ou naturelles dont ils réclament le libre exercice.
  • D’assurer la représentation et les intérêts des dits praticiens  auprès des pouvoirs publics et des médias.
  • D’assurer la liaison entre tous les adhérents pour faire prévaloir la politique définie par l’Assemblée Générale, de permettre au malade de choisir lui-même thérapeutiques et praticiens, de favoriser les relations de sympathie et d’amitié entre les membres, et d’accroître leur solidarité.
  • De diffuser leurs travaux et leurs recherches.

La zone d’activités du GROUPEMENT NATIONAL POUR L’ORGANISATION DES MEDECINES ALTERNATIVES s’étend à la France, à l’ensemble de l’Union Européenne, à la Francophonie et à tous les ressortissants requérant ses services.

Le GNOMA s’est doté d’un code de déontologie et d’une charte que chaque adhérent s’engage à respecter. Ces deux documents sont consultables sur notre site internet.

Le SNAMAP

POURQUOI UN SYNDICAT ?

Malgré la construction de l’Union Européenne et les législations déjà en vigueur dans certains Etats membres, n’oublions pas que les magnétiseurs et les praticiens de méthodes naturelles et traditionnelles risquent toujours d’être poursuivis pour exercice illégal de la médecine.

(Article L-372 du Code de la Santé Publique).

Créé en 1997 à l’initiative du Conseil d’Administration du GNOMA, le SNAMAP répond en tous points aux nouvelles normes européennes qui prévoient, entre autres, l’appartenance à une organisation professionnelle ou corporative obligatoire.

IL A POUR OBJET

  1. de représenter auprès des instances locales, nationales et européennes, les professionnels du Magnétisme et les praticiens des Méthodes Naturelles, Traditionnelles et connexes du Bien-être ;
  2. de rechercher tous moyens susceptibles d’étendre à l’ensemble de l’Union Européenne une reconnaissance officielle de ses praticiens, déjà existante en tout ou partie dans certains de ses Etats-membres ;
  3. de défendre les intérêts professionnels, moraux et matériels de ses adhérents dans leur généralité et chacun d’entre eux en particulier ;
  4. de veiller à un exercice professionnel digne, loyal et honnête, au maintien des principes de moralité indispensables dans l’accomplissement des professions représentées et à l’observation, par tous ses membres, des droits, devoirs et obligations professionnels inscrits dans les Statuts et le Règlement Intérieur ainsi que dans des règles édictées par le Code de Déontologie du SNAMAP, base d’un statut général qui sera proposé aux Pouvoirs Publics ;
  5. de garantir par là même auprès de tous, leurs qualités intrinsèques ;
  6. d’entreprendre toutes recherches permettant de connaître la nature des activités empiriques de ses membres et d’expliquer les succès incontestés qu’ils remportent dans tous les domaines qui sont les leurs, pour le bien-être de la population, tout en contribuant à la formation continue de ses adhérents ;
  7. d’entretenir entre tous ses membres des liens de solidarité et de confraternité sincère ;
  8. de tenir à jour un registre de ses adhérents et leur offrir la possibilité de souscrire un contrat d’assurance Responsabilité Civile Professionnelle ;
  9. d’informer les personnes intéressées par l’objet du SNAMAP par l’organisation de conférences, réunions, congrès ainsi que par la publication et la diffusion d’articles, revues et livres.

Le Bureau

Dominique Letellier magnétiseur

DOMINIQUE LETELLIER

Vice-présidente

Bernard Gautier Magnétiseur

BERNARD GAUTIER

Vice-président

Patrice Dumis Gnoma magnétiseur

PATRICE DUMIS

Trésorier

Luc Jean GNOMA Magnétiseur

LUC JEAN

Secrétaire général

Devenir Membre

  • Pour adhérer à notre groupement, il est nécessaire d’être en exercice à temps plein ou temps partiel en qualité de thérapeute de médecine alternative et donc par conséquent d’être déclaré(e) à l’URSSAF ou en cours de déclaration.
  • Votre demande d’adhésion doit faire l’objet d’une lettre de motivation manuscrite au préalable pour vous présenter et expliquer les motifs de votre souhait d’appartenance à notre groupement. Il est nécessaire d’évoquer votre parcours et formation éventuellement dans le domaine de la thérapie que vous pratiquez.
  • Ce courrier doit être adressé au GNOMA, 14 Boulevard de la Bastille 75012 Paris. Il sera ensuite étudié par la commission de candidatures dans le but de vous transmettre ou non un dossier d’adhésion.
  • Ce dossier pour être correctement rempli devra être retourné avec au minimum 5 témoignages manuscrits de personnes attestant de la pertinence des séances de soins. Le GNOMA se réserve également le droit de mener une enquête de terrain pour vérifier la probité du candidat.
  • Si le candidat est accepté comme membre stagiaire, il devra prêter serment lors du congrès annuel à Paris et régler sa cotisation de 260 € par an.
  • Le statut de membre stagiaire est valable pour une durée minimum de 1 an et maximum de 3 ans. L’adhérent peut ensuite faire une demande pour passer membre professionnel, ce qui lui donne le droit d’apparaître sur l’annuaire de notre site internet avec ses coordonnées complètes, contrairement au statut de stagiaire. Sa cotisation sera alors de 480 € par an.
  • Le statut de membre professionnel vous donne la possibilité de rejoindre notre syndicat, le SNAMAP, participant à la défense de nos professions. La cotisation de 480 € sera alors répartie entre le GNOMA et le SNAMAP.
  • Les membres stagiaires et professionnels bénéficient également de tarifs préférentiels sur les assurances professionnelles et sur les ateliers de transmission de connaissances.