Kinésiologie

Discipline récente, la kinésiologie agit sur la tonicité musculaire pour dénouer les blocages énergétiques. Elle utilise principalement les tests musculaires.

Origine de la kinésiologie

La kinésiologie a été inventée dans les années 1960 aux Etats-Unis par le Dr Goodheart. En soignant ses patients, ce chiropracteur s’aperçoit que le manque de tonicité d’un muscle est souvent lié à un organe malade. Afin de prévenir ou soigner certains troubles, il conçoit alors des tests musculaires manuels destinés à détecter les muscles faibles.

Au fil du temps, d’autres spécialistes se penchent sur cette méthode initiale appelée kinésiologie appliquée et en proposent des variantes.

Principe de la kinésiologie

Selon la kinésiologie, la faiblesse ou la maladie d’un organe se répercuterait obligatoirement sur la tonicité des muscles. Identifier une faiblesse musculaire spécifique et la corriger permettraient de supprimer un déséquilibre physique ou mental.

Le kinésiologue s’intéresse donc tout particulièrement à la fonction neuromusculaire dans sa relation avec les mécanismes régulateurs physiologiques structurels, chimiques et émotionnels. Le praticien utilise le test musculaire au cours d’une séance pour des évaluations neurologiques fonctionnelles.

Suite aux évolutions de la pratique, les tests musculaires sont parfois associés à d’autres techniques manuelles douces inspirées de la médecine chinoise, de l’acupressure, de la chiropraxie ou de la kinésithérapie.

La Fédération française de kinésiologie spécialisée définit ainsi la discipline : « La kinésiologie spécialisée est une pratique professionnelle destinée à favoriser un état d’équilibre et de bien-être physique, mental et social. Elle propose différentes techniques qui utilisent la réaction musculaire au stress. »

 

source : www.santemagazine.fr

Comments